L’entretien des chemins et sentiers

L’entretien des chemins et sentiers 2016-12-07T16:30:17+00:00

De manière générale, l’entretien des chemins et sentiers vicinaux incombe aux communes.

Le décret relatif à la voirie communale du 6 février 2014 stipule :

Art. 2 – 1° voirie communale : voie de communication par terre affectée à la circulation du public, indépendamment de la propriété de son assiette, y compris ses dépendances qui sont nécessaires à sa conservation, et dont la gestion incombe à l’autorité communale ;

Certaines voies font exception, celles-ci sont stipulées dans les annexes des Atlas des chemins et sentiers vicinaux. Pour les dégradations exceptionnelles, une remise en état ou une participation aux frais de celle-ci peut être exigée auprès des responsables de la dégradation.

Le manque d’entretien des chemins et sentiers vicinaux est l’une des menaces qui pèsent sur ceux-ci. Dans les cas extrêmes, le chemin ou sentier devient impraticable. Non utilisé, le risque est grand qu’il tombe dans l’oubli.

Pour qu’un chemin ou un sentier reste praticable, il doit être entretenu régulièrement. Il est à noter que l’entretien d’un chemin fréquemment emprunté par les usagers doux (non motorisés) n’est pas lourd. En effet, le passage y freine le développement de la végétation au sol. Il est donc important d’encourager l’utilisation de petites voies publiques par une bonne signalisation et la mise à disposition de cartes les référençant. A l’inverse un sentier peu praticable sera peu utilisé et sa remise en état demandera de plus en plus de travail, et de ce fait engendrera des coûts plus importants.

© Marco-Paulo/Maison de l'urbanisme du Brabant wallon

© Marco-Paulo/Maison de l’urbanisme du Brabant wallon

Attention !

L’emploi d’herbicides est interdit !

Les Arrêtés de l’Exécutif régional wallon du 27 janvier 1984 et du 24 avril 1986 déterminent les conditions dans lesquelles des herbicides peuvent ou non être utilisés. Il y est stipulé que l’emploi d’herbicides est interdit sur les accotements, talus, bermes et autres terrains du domaine public faisant partie de la voirie. Les infractions à cet arrêté sont recherchées, poursuivies, punies conformément aux dispositions de la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature…

Plus d’info :

http://environnement.wallonie.be/dnf/dcnev/consnat/herbicides.htm