Le balisage normalisé

Le balisage normalisé 2016-12-07T16:30:09+00:00

Avant le 1er juin 2007, le balisage des itinéraires touristiques en forêt était organisé dans le cadre du décret du 16 février 1995 sur la circulation en forêt, décret modificatif du Code forestier. Son arrêté d’exécution entrait en vigueur le 29 février 1996.

Depuis le 1er juin 2007, un nouvel arrêté d’exécution du nouveau décret (promulgué le 1er avril 2004) relatif aux itinéraires touristiques balisés, aux cartes de promenades et aux descriptifs de promenades est entré en application. Les signes normalisés ne sont plus utilisés uniquement dans le cadre de la circulation en forêt, mais bien sur l’ensemble du territoire wallon.

En forêt, le balisage par signes normalisés permet de déroger au décret relatif à la circulation en forêt qui précise que les cavaliers et les cyclistes ne sont pas admis sur les sentiers.

Le balisage normalisé n’est jamais plus restrictif que le décret qui stipule que, balisé ou pas, un chemin est accessible à l’ensemble des usagers non-motorisés.

L’utilisation de formes géométriques est une obligation pour tous les nouveaux itinéraires. Les signes distinguent les itinéraires entre eux et diffèrent en fonction du type d’utilisateurs (piétons, cavaliers, cyclistes, fondeurs,…). Le même signe doit se retrouver sur toute la longueur de l’itinéraire.

Les symboles utilisés pour circuits balisés avant le 1er juin 2007 seront encore valables pendant 5 ans. Après quoi, ils devront être adaptés au nouveau décret.

Vous trouverez la présentation des nouvelles dispositions légales relatives aux itinéraires balisés, cartes et descriptifs de promenades sur le site du Commissariat Général au Tourisme.

Les signes normalisés pour tous les usagers

Signes destinés à tous les utilisateurs non-motorisés :

Important : ces signes sont à employer du départ à l’arrivée d’un itinéraire qui est balisé pour l’ensemble des utilisateurs.

Si des itinéraires différents se rejoignent sur des tronçons communs, chaque itinéraire garde son propre signe.

A partir du 1er juin 2007 Tous usagers

Avant le 1er juin 2007

Tous usagers avant 2007

Les signes normalisés pour les piétons

Signes destinés aux piétons :

Sont également considérés comme piétons :

  • les cyclistes de moins de neuf ans ;
  • les personnes à mobilité réduite circulant sur un fauteuil roulant ;
  • les cyclistes ou cavaliers circulant à côté de leur monture ;
  • les usagers utilisant des raquettes à neige.

A partir du 1er juin 2007

Piétons

Avant le 1er juin 2007 Piétons avant 20087

La croix rouge n’est pas autorisée.

Les signes normalisés pour les cavaliers

Les signes ronds sont destinés aux cavaliers :

A partir du 1er juin 2007

Cavaliers

Avant le 1er juin 2007

Cavaliers avant 2007

Les cercles peints directement sur un support existant (arbre, poteau, piquet, etc.) peuvent ne pas être fermés sur un centimètre dans leur partie inférieure.

Les signes normalisés pour les cyclistes

A partir du 1er juin 2007

Signes destinés aux VTT (la direction est donnée par le sommet du triangle) :

VTT

Signes destinés aux VTC (Vélo Tout Chemin) :

VTC

Balises pour les itinéraires points-noeuds à l’usage des vélotouristes :

Vélotouristes

Avant le 1er juin 2007

Signes destinés aux VTT (la direction est donnée par le sommet du triangle) :

VTT avant juin 2007

Les signes normalisés pour les fondeurs

Signes destinés aux fondeurs :

Ce sont les seuls signes dont la couleur de fond à une signification sur la longueur de l’itinéraire :

  • fond vert : pistes de 1 à 5 km ;
  • fond bleu : pistes de 6 à 10 km ;
  • fond rouge : pistes de 11 à 15 km ;
  • fond noir : pistes de plus de 25 km ;
  • fond jaune : itinéraire de liaison.

A partir du 1er juin 2007

Fondeurs

Avant le 1er juin 2007

Fondeurs

Les signes normalisés complémentaires

A partir du 1er juin 2007

 

Avant le 1er juin 2007

Complémentaires avant 2007