Quelles activités ?

Quelles activités ? 2018-04-23T08:23:15+00:00

Nous vous proposons ici une liste non exhaustive d’activités que vous pouvez mettre en place. Celles-ci dépendent du sentier où vous souhaitez réaliser l’activité, du temps que vous avez pour la préparer, de vos intérêts et des ressources matérielles, humaines,… La Semaine des Sentiers étant un moment de mise en valeur de toutes les actions réalisées durant l’année, n’hésitez pas à profiter de la Semaine des Sentiers pour faire la publicité de ce qui a été fait ou de ce qui est prévu au cours de l’année : un chantier réalisé durant l’été peut être mis à l’honneur par une inauguration durant la Semaine de Sentiers au mois d’octobre.

Si le sentier est en mauvais état et qu’il est difficile de s’y balader, l’organisation d’une réhabilitation est une bonne idée. De cette manière, il sera mis en valeur et plus de personnes seront enclines à l’utiliser. Ce type d’activité peut demander plus temps pour l’organisation, un investissement de la commune pour les infrastructures à mettre en place ainsi que des ressources humaines et/ou financières pour réaliser certains travaux. Ce type d’action est idéalement réalisé lors de la période de repos de la faune et la flore, soit à partir de fin septembre.

Si le sentier est en bon état et praticable, mais qu’il est possible de s’y perdre ou qu’il est inconfortable ou insécurisant, vous pouvez réaliser quelques aménagements afin de le rendre plus joli et accueillant autant pour les utilisateurs que pour la biodiversité (hôtel à insectes, plantations …) . Ce type d’activité peut demander du temps pour l’organisation et un investissement de la commune pour le matériel. Mis à part pour l’action plantation (en octobre), pas de contraintes de timing à respecter pour ce type d’action.

Si le sentier est en bon état et qu’il ne nécessite aucun aménagement, vous pouvez organiser une activité sociale ou une promenade et donner l’occasion de découvrir la beauté et la richesse qui s’y trouvent aux habitants du coin. L’organisation de ce type d’activité dépendra de l’ampleur que vous voudrez lui donner. Étant une activité particulièrement propice à la publicité et à la promotion des petites voiries publiques, nous vous conseillons de la réaliser pendant la Semaine des Sentiers.

Réhabilitations

Le type de réhabilitation dépend des obstacles rencontrés sur le sentier. Commencez par faire un inventaire de ceux-ci, puis voyez quels types de travaux pourraient être réalisés pour corriger la situation. Alors que certains optent pour des aménagements de grande envergure, d’autres utilisent des techniques très simples :
• élagage d’un arbre tombé ou débroussaillage
• amélioration du revêtement du sentier, mise à niveau du sentier ou atténuation d’une pente
• installation d’une clôture ou d’une infrastructure limitant le passage (tourniquet, chicane…)
• installation ou réparation d’un pont, d’une passerelle
• installation ou réparation d’un escalier ou d’une main courante
• amélioration du revêtement du sentier, mise à niveau du sentier ou atténuation d’une pente.

Assurez-vous que la réhabilitation réponde aux besoins des différents usagés du sentier (randonneurs, cyclistes, cavaliers, agriculteurs ou forestiers).

Pour toutes les réhabilitations réalisées, Sentiers.be vous offre deux plaques toponymiques personnalisées.

Aménagements

Les aménagements sont des travaux de moindre envergure pour rendre plus agréable le passage ou améliorer la biodiversité.

Plantation
Si le sentier manque de végétation vous pouvez planter une haie, des arbres indigènes ou des arbres fruitiers. Ils apportent de l’ombre aux randonneurs, diminuent l’impact du vent, favorisent la biodiversité et sont une source de nourriture pour la faune comme pour les randonneurs. Retrouvez la liste complète des plants indigènes sur :www.biodiversite.wallonie.be/fr/10-10-2016-plantation-de-haies-alignement-d-arbre-vergers-taillis-lineaires.html?IDD=5227&IDC=3772

Balisage
Si le balisage est absent ou incomplet, c’est une excellente idée de le mettre en place ou de l’améliorer. À l’entrée, indiquez bien où mène le sentier. Assurez-vous que le balisage est simple, compréhensif et visible.

Aménagement favorisant la biodiversité
Afin de rendre le sentier plus accueillant pour la faune et la flore il y a une multitude d’aménagements que vous pouvez réaliser.
• installation de nichoirs pour hirondelles, autres oiseaux ou chauves-souris
• installation d’un abri en pierres pour les reptiles d’un gîte à hérisson ou d’un abri pour les insectes
• plantation d’une prairie fleurie ou délimitation d’une zone de fauchage tardif.

Activités sociales

Promenades thématiques
En fonction de vos intérêts et de ce qui se trouve le long du sentier vous pouvez organiser une promenade thématique guidée. Les thèmes sont illimités :
• la faune et flore locale
• le patrimoine bâti, religieux, l’histoire du village, l’interprétation du paysage
• la géologie, la pédologie ou la géomorphologie locale.
Vous pouvez aussi créer une visite autoguidée, avec un petit guide que vous rendez disponible à la commune, dans un commerce local ou sur internet.
La chasse au trésor et le rallye sont de bonnes façons de faire découvrir le sentier, le réseau de sentiers ou le village. Ils peuvent s’adresser aux petits comme aux adultes ou à toute la famille. Il suffit d’adapter le contenu. Encore une fois, les thèmes pour ce type d’activité sont infinis.
Le géocaching est une activité de recherche de caches avec les coordonnées satellite. Il en existe dans de nombreux pays à travers le monde. Pour mettre en valeur un sentier, vous pouvez y dissimuler des caches et les enregistrer sur le site web www.geocaching.com. Vous pouvez aussi organiser un évènement de géocaching dans votre commune ou une journée de création de caches collectives.

Fête
Pour inaugurer un nouveau sentier, un sentier réhabilité ou simplement profiter de celui-ci vous pouvez organiser une fête. Vous permettrez ainsi aux riverains du sentier de se rencontrer et d’échanger sur l’importance et l’utilité du sentier pour eux.

Activité artistique
Si vous êtes passionnés par les arts, pourquoi ne pas organiser une activité artistique en lien avec le sentier ? Par exemples : une exposition des œuvres des artistes de votre commune ou la création en direct d’une œuvre collective (vidéo, peinture, sculptures, etc.)

Activité sportive
Si vous avez plutôt un esprit sportif, vous pouvez organiser une activité sportive (compétitive ou amicale.) comme une course à pied, à vélo ou à obstacles.

Nettoyage
Cette année un partenariat avec BeWapp vous permet de commander et recevoir directement dans votre boîte aux lettres le matériel nécessaire au nettoyage des chemins et sentiers.

Interpellation

Vous voulez interpeller votre commune, les habitants du quartier, les utilisateurs potentiels d’une petite voirie publique inaccessible. Plusieurs solutions s’offrent à vous :
• Conférence thématique : l’occasion de découvrir la thématique des petites voiries communales. Pourquoi les préserver? Comment ? Qui peut agir? Comment les répertorier ? Toutes ces questions auxquelles nous pouvons répondre en organisant avec vous une conférence sur le sujet.
• Participez à l’action Alain Passe, tu passes. Retrouvez là en détail sur notre site internet.
Parrainez une petite voirie publique. Retrouvez la démarche sur notre site internet.
Identifiez une petite voirie publique et envoyez un courrier de demande de réouverture à votre administration communale.
Durant la Semaine des Sentiers, placez-y la banderole « Les sentiers pour tous, tous pour les sentiers ! » fournie par Sentiers.be sur demande.

Téléchargez la fiche « Quelles activités ?  » au format PDF