Philosophie et objectifs

Philosophie et objectifs 2016-12-07T16:30:05+00:00

L’objectif général de ce projet est de permettre aux enfants de venir à pied à l’école en utilisant un maximum de chemins, de sentiers et d’itinéraires piétons sécurisés ; tout en leur donnant accès à une citoyenneté responsable et active. Notre volonté est plus ambitieuse. Nous favorisons une éducation pour et par l’environnement, nous stimulons et soutenons les actions concrètes des enfants, d’une école. Nous mettons l’accent d’une part sur la participation des « jeunes citoyens » à une compréhension et une gestion plus responsable de leur environnement, des problèmes concrets qui les concernent et d’autre part, sur l’épanouissement de ceux-ci à travers la gestion d’un tel projet, voire d’un tel défi à relever.

Si ce projet s’étale sur une année scolaire, c’est pour répondre à un autre objectif : pérenniser la démarche et les solutions mises en place voire à mettre en place les années suivantes et relier ce projet à d’autres apprentissages : linguistiques, numériques, scientifiques, historiques, etc.

Sentiers.be souhaite que ce projet ne soit pas qu’une parenthèse dans la vie d’une classe, voire d’une école, mais bien un projet s’intégrant aux autres activités scolaires. Atteindre cet objectif nécessite un véritable partenariat entre Sentiers.be et l’instituteur ; et ce dès le départ.

L’action vise également la diffusion des changements de comportements et des aménagements qui seront mis en place. Les enfants seront les diffuseurs de bonnes pratiques pour leur école, leurs parents, etc. L’école serra peut-être prise en exemple afin que d’autres écoles entament une réflexion en terme de mobilité aux abords de leur bâtiment et réalisent des aménagements semblables.

Le projet « Les chemins de l’écolier » :

  • Offre une mise en pratique des solutions proposées et des réalisations concrètes au bout d’une année scolaire.
  • Implique différents groupes d’acteurs essentiels à la mise en place d’un changement réel des habitudes et il permet de faire le lien entre ces différents groupes d’acteurs.
  • Comprend une évaluation en fin d’année qui permet d’aider à pérenniser les propositions mises en place.
  • Permet aux enfants d’être les acteurs responsables d’un changement de comportements pour eux-mêmes et également d’impliquer d’autres enfants et adultes vers ces changements de comportements.
  • Sollicite de nombreuses compétences « citoyennes ».
  • Permet de faire des liens avec les socles de compétences du programme scolaire, afin que le projet « Les chemins de l’écolier » puisse devenir un projet global qui peut s’intégrer dans diverses matières.