La méthodologie

La méthodologie 2016-12-07T16:30:05+00:00
© Sentiers.be

© Sentiers.be

Pour répondre aux objectifs et provoquer un transfert modal de la mobilité du « tout à la voiture et voiture individuelle » vers la marche à pied, le projet se donne plusieurs moyens et du matériel est également fourni aux écoles.

Le projet est prévu en 6 étapes (d’une ½ journée) animées par l’ASBL Sentiers.be :

  • Étape 1 : « La mobilité, la cartographie… toute une histoire ! »
  • Étape 2 : « En marche ! Observons, analysons… »
  • Étape 3 : « À la rencontre de la commune. »
  • Étape 4 : « Tous sur les chemins et itinéraires. »
  • Étape 5 : « La quinzaine de l’écolier piéton. »
  • Étape 6 : « Évaluation et pistes d’avenir. »

Et de 4 à 6 réunions avec le comité de suivi.

Les animations sont basées sur une pédagogie expérientielle (informer/sensibiliser, expérimenter/pratiquer et transmettre/communiquer) et mettent en avant la responsabilité vis-à-vis des autres, de l’environnement et du patrimoine local.

Sentiers.be offre des solutions aux écoles au cas par cas. Des solutions sont proposées aux écoles en fonction de la localisation, des problèmes rencontrés et des possibilités de terrain. Les propositions tiennent compte des connaissances et des besoins des acteurs de terrain : élèves de toute l’école, équipe pédagogique, direction d’école, parents et commune.

© Sentiers.be

© Sentiers.be

Exemple de solutions :

  • Mise en place de rangs, parfois appelés « Pédibus », qui permettent aux élèves de venir ou repartir en groupe. Ces rangs peuvent être en tout ou en partie accompagnés d’un adulte.
  • Balisage d’un ou plusieurs itinéraires sécurisés permettant de rejoindre l’école.
  • Création de points « dépose-minute ». Ces zones sécurisées, situées à moins de 1km de l’école, permettent aux parents d’éviter les embouteillages devant la porte de l’établissement et de déposer leur enfant en toute sécurité. Celui-ci terminant à pied le trajet vers l’école.
  • Réflexion à propos de divers aménagements permettant de sécuriser les abords de l’école : barrières, plateau ralentisseur, rehausser le trottoir, modifier des marquages au sol, éclairages, parking pour vélos…

Le projet « Les chemins de l’écolier » revêt un cadre interdisciplinaire ; diverses disciplines sollicitent les enfants durant tout le projet. Sentiers.be a pour but d’aider l’instituteur à faire les liens entre les différentes étapes du projet, les socles de compétences et le programme de l’année.

Le matériel fourni pour le projet :

  • 1 carte IGN format A0.
  • 1 carte Ferraris pour l’école.
  • 1 carte IGN format A4 par enfant des classes porteuses.
  • Un panneau de balisage du chemin utilisé.
  • 100 € pour tout achat « festif » lors du lancement de la « Quinzaine de la mobilité piétonne ».