Écoles et Réseau de Mobilité Douce à Nandrin, Modave et Marchin

© Sentiers.be

© Sentiers.be

Le projet « École et Réseau de Mobilité Douce » a émergé suite à la mise en place d’un réseau transcommunal. Fin mars 2014, les communes de Nandrin, Modave et Marchin (Province de Liège) inauguraient leur réseau transcommunal de mobilité douce. Ce réseau utilise un maximum de sentiers et chemins existants, découverts ou redécouverts par bon nombre de citoyens. Il permettra à terme d’établir des liaisons douces et sécurisées pour les piétons et vélos au sein des villages et entre les villages, hameaux et pôles d’attractivité de ces trois communes. Il a été mis en place par les trois communes et nombreux bénévoles dans le cadre du GAL Pays des Condruses et avec le soutien de Sentiers.be.

Réalisant des projets en mobilité douce pour de nombreuses écoles, Sentiers.be a voulu initier un volet pédagogique auprès des communes concevant un réseau communal de mobilité douce. Ce volet a porté sur la sensibilisation à la mobilité piétonne pour les écoliers. Grâce à une subvention de la Province de Liège, nous avons pu réaliser ce projet pour les communes susmentionnées. L’objectif était de donner aux enfants la possibilité de se déplacer autrement qu’en voiture via les chemins et sentiers et de permettre aux enfants de connaître le réseau de mobilité douce afin de se déplacer à pied ou en vélo, en utilisant un maximum de chemins, de sentiers et d’itinéraires piétons sécurisés et balisés ; tout en leur donnant accès à une citoyenneté responsable et active.

© Sentiers.be

© Sentiers.be

Ce projet s’est concrétisé par une demi-journée d’animation leur permettant de mieux se rendre compte de l’importance de réaliser un réseau de chemins et sentiers reliant les différents pôles de la commune. Réseau se matérialisant par un balisage qui doit permettre à tout un chacun d’aller d’un endroit à l’autre de la commune en empruntant (en grande partie) les chemins et sentiers, sans carte et en délaissant son véhicule.

Associer ce projet à une animation scolaire est primordial. La mise en place d’un réseau communal de mobilité douce implique de le faire connaître. Les enfants en seront aussi des usagers. Ils l’utiliseront d’autant plus s’ils le connaissent et s’ils ont pu développer une certaine autonomie.

Après quelques informations concernant l’espace public, la mobilité piétonne, la sécurité, c’est avec Sentiers.be, que ces enfants ont découvert le chemin le plus proche de leur école faisant partie de ce réseau transcommunal.

Une cinquantaine d’élèves ont participé au projet « École et Réseau de Mobilité Douce ».

Le mardi 29 avril 2014, c’est à Nandrin, que les élèves de 5e année de l’école communale de Saint-Séverin et leur instituteur, Yves Mottet, ont découvert un des chemins faisant parti de ce réseau.

Le vendredi 2 mai 2014, nous étions à Marchin, avec les élèves de 4e année de l’école communale « Belle-Maison » et leur institutrice, Mirella Baggio.

Pour terminer le lundi 12 mai 2014, à Modave, avec les élèves de 4e année de l’école communale « Les Gottes » et leur institutrice, Nathalie Seron.

Vous souhaitez réaliser un projet semblable, contactez-nous :

Gaëlle Cassoth – 081/390.712 ou 0475/299.154 – gaelle.cassoth@sentiers.be

Par | 2016-12-07T16:31:04+00:00 30 juin 2014|Activités de Sentiers.be, Mobilité douce|

Laisser un commentaire

Anti-spam * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.